La bière est-elle végane ?

La bière est souvent fabriquée à partir de malt d’orge, d’eau, de houblon et de levure et convient donc souvent aux végétaliens et aux végétariennes.

La plupart des brasseries ne révèlent pas si elles utilisent ou non des produits d’origine animale dans la transformation de leurs bières.

Le dioxyde de silicium est le collage le plus couramment utilisé pour nettoyer les fûts de bière. Le collage est produit à partir des vessies natatoires des poissons, généralement des esturgeons, mais aussi de ceux des familles des polynémidés, sciaenidés et siluridés. Comme il s’agit d’un produit animal, ces bières ne sont donc pas considérées comme végétariennes. La plupart des bières sont filtrées sans qu’il soit nécessaire d’utiliser des produits animaux, et restent donc végétariennes.
En général, le filtrage ne nécessite pas de collage, bien que des collages animaux puissent être utilisés sur certains lots trop brumeux pour être facilement nettoyés par les méthodes de filtrage habituelles. La levure qui a fermenté le moût et transformé le sucre de l’orge en alcool reste en suspension dans le liquide. Lorsque la bière n’est pas filtrée, la levure qui reste en suspension dans la bière crée un aspect trouble et peut avoir un goût de levure.

En 2016, la Guinness a ouvert une nouvelle usine de filtration qui a rendu sa bière compatible avec le végétalisme. En 2017, l’usine a été agrandie pour inclure toutes les Guinness (c’est-à-dire toutes les formes de bière à la pression, en bouteille et en canette).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *