Qu’est-ce que la cuisine végane ?

Les individus de notre société moderne sont concernés par de multiples préoccupations. La santé et l’environnement sont deux questions très importantes qui sont au premier plan. Les gens veulent bien manger et réduire leur impact sur l’environnement. Les menaces du réchauffement climatique et la course à l’obésité sont deux des plus grandes préoccupations.

Certaines personnes décident de s’attaquer aux deux en même temps. Faire le choix de devenir végétalien est une décision qui est prise autant pour des raisons de santé que pour des raisons environnementales et éthiques.

La cuisine végan est tout simplement un repas qui est préparé selon les spécifications végétaliennes afin de respecter ce mode de vie.

Que cela signifie-t-il d’être végan ?

Le véganisme est un sous-ensemble du végétarisme. Il en existe plusieurs types différents. Certains végétariens boivent encore du lait et/ou mangent des œufs. Pas les végans. Ils en sont la forme la plus stricte et ne consomment AUCUN produit animal.

C’est de loin la forme la plus exigeante car les gens prennent beaucoup de choses pour acquises. Les œufs et le lait, par exemple, sont des ingrédients courants en cuisine. Il faut donc les remplacer si l’on veut respecter le régime végan .

Quels aliments sont végan ?

Pour que les aliments soient strictement végan, ils doivent respecter certains critères. Il est important de noter qu’il y a beaucoup d’ingrédients cachés dans les produits de consommation courante. Il est particulièrement important d’y faire attention si vous vous efforcez d’adopter un régime végétalien.

  • Les végétaliens ne mangent pas de produits animaux ou de sous-produits de produits animaux
  • Ils ne consomment pas non plus des aliments comme le lait et les œufs
  • Les végans ne mangent pas non plus de poisson
  • N’oubliez pas que l’abeille est un animal. Les végétaliens ne peuvent donc pas non plus manger de miel, de gelée royale
  • Il y a aussi beaucoup d’ingrédients cachés à surveiller qui ont tendance à se retrouver dans la nourriture, notamment la gélatine, le saindoux et le petit-lait

Si vous d’adopter le régime végan, tous ces changements peuvent vous sembler insurmontables. Mais, après avoir mangé et cuisiné à la manière d’un végétalien, vous n’y verrez plus aucun inconvénient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *